Vendredi Détente : Un peu de musique (libre)

Aujourd’hui, c’est Vendredi, et je vais vous présenter de quoi vous détendre au boulot ou à la maison en musique … Libre !

Vous me demanderez probablement : « Mais c’est quoi la musique libre ? » … Je vous répondrai alors simplement : « Hé bien c’est l’équivalent des Logiciels Libres mais appliqué à la musique ».

associationmusiquelibre

Mais comment ça marche ?

Tout comme pour le Logiciel Libre, il existe différentes licences que l’artiste qui souhaite partager sa musique peut choisir.

Parmi ces licences, on peut notamment citer la licence Creative Commons (majoritairement utilisée dans le monde) ou la licence Art Libre (principalement utilisée en France).

creative_commons

Ces licences permettent de protéger la création de l’artiste tout en donnant des droits aux personnes qui auront téléchargé son œuvre :

  • Liberté de diffuser
  • Liberté de modifier (remix)
  • Liberté d’en faire un usage commercial.

Évidemment, c’est à l’artiste de choisir s’il veut que l’on puisse ou non modifier ou faire un usage commercial de son œuvre, rien ne l’y oblige.

Les fervents défenseurs de la musique libre s’écrieront alors « Oui mais si il restreint l’usage commercial et la liberté de modification alors ce n’est pas libre », ce à quoi je répondrai : « Ça reste toujours plus libre que du Christophe Maé (et probablement plus réussi):D »

 

Mais concrètement ça change quoi pour l’artiste ?

Pour lui c’est très simple, il garde le contrôle total de son œuvre car il ne passe pas par un organisme de gestion collective de droits (SACEM, SABAM, …) et protège tout autant son œuvre qu’en étant affilié à ceux-ci.

De plus, certains artistes ou groupes connus tel que Nine Inch Nails ont par le passé fait le choix de quitter leur maison de disque et de se désinscrire des sociétés de gestion collective de droits dans lesquels ils étaient et se sont auto-produits à 100 %.

Grâce à cela, ils ont pu faire connaître leur musique à plus de monde en la diffusant sur des plateformes dédiées à la musique libre, mais aussi sur Youtube et autres Dailymotion, et ont vendu leurs albums auto-produits lors de leurs concerts en effectuant des bénéfices records grâce à la diminution des intermédiaires dans le processus de production et diffusion.

 

Alors où on en trouve de la Musique Libre ?

Il existe un tas de bonnes adresses que vous trouverez en saisissant « Musique Libre » dans votre moteur de recherche favori mais je vais vous en donner quelques unes :

  • OxyRadio.net : webradio associative qui diffuse de la musique sous licence libre depuis plus de 6 ans.
  • Jamendo.com : plateforme mondiale vous permettant d’écouter et/ou télécharger gratuitement de la musique libre d’artistes indépendants internationaux.
  • Dogmazic.com : association française disposant d’un catalogue de plus de 50 000 titres libres

J’espère que grâce à cet article vous écouterez un peu de musique libre aujourd’hui et que vous ferez de bonnes découvertes de nouveaux artistes.

N’hésitez pas à commenter cette adresse si vous avez été séduit par un artiste en particulier, si j’ai oublié des choses, ou si vous avez des liens à conseiller aux autres visiteurs.

 

Merci à vous et bon week-end en musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *